forumphilo

Forum dédié à la philosophie et à l'aide aux devoirs (dissertations et commentaires de textes).


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

DM: L'imagination, fondement...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 DM: L'imagination, fondement... le Jeu 3 Jan - 18:15

Bonjour,



Je suis élève en terminale et j'aurai besoin d'un coup de main pour un devoir de philo que j'ai à rendre...

L'imagination, fondement des valeurs morales

Après s'être persuadé que tout ce qui arrive est fait à cause d'eux, les hommes ont dû juger qu'en toutes choses le principal est ce qui a pour eux le plus d'utilité, et tenir pour les plus excellentes celles qui les affectent le plus agréablement. Par là ils n'ont pu manquer de former ces notions par lesquelles ils prétendent expliquer les natures des choses, ainsi le Bien, le Mal, l'Ordre, la Confusion, le Chaud, le Froid, la Beauté et la Laideur; et de la liberté qu'ils s'attribuent sont provenues ces autres notions, la Louange et le Blâme, le Péché et le Mérite; j'expliquerai plus tard ces dernières, quand j'aurai traité de la nature humaine, et je rendrai compte ici brièvement des premières. Les hommes donc ont appelé Bien tout ce qui contribue à la santé et au culte de Dieu, Mal ce qui leur est contraire. Et, comme ceux qui ne connaissent pas la nature des choses, n'affirment rien qui s'applique à elles, mais les imaginent seulement et prennent l'imagination pour l'entendement, ils croient donc fermement qu'il y a en elles de l'Ordre, dans l'ignorance où ils sont de la nature tant des choses qu'eux-même. Quand elles sont disposées en effet de façon que, nous les représentant par les sens, nous puissions facilement les imaginer et, par suite, nous les rappeler facilement, nous disons qu'elles sont bien ordonnées; dans le cas contraire, qu'elles sont mal ordonnées ou confuses. Et, comme nous trouvons plus d'agrément qu'aux autres, aux choses que nous pouvons imaginer avec facilité, les hommes préfèrent l'ordre à la confusion; comme si, sauf par rapport à notre imagination, l'ordre était quelquechose dans la Nature. [...] Tout cela montre assez que chacun juge des choses selon la disposition de son cerveau.



Spinoza, Ethique, appendice du livre I.



Je dois trouver le mot le plus important de ce texte et justifier ma réponse à l'aide d'un paragraphe de 30 lignes.



Tout d'abord j'ai pensé au mot imagination qui est pour moi la base du texte mais d'un autre côté il est dans le titre et ça ne nécessite pas beaucoup de réflexion... Puis j'ai pensé au mot liberté mais finalement je me suis dit qu'il n'avait pas une importance si conséquente... Enfin je me suis demandési ça ne pouvais pas être juger mais il est encore moins important que le mot liberté à mon avis. Bref à part le mot imagination je ne vois pas...

J'espère que vous accepterez de m'aider.



Cordialement



Lily

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum