forumphilo

Forum dédié à la philosophie et à l'aide aux devoirs (dissertations et commentaires de textes).


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Dissertation : L'art est-il disciminant ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bonjour !

Je suis élève en terminale S et j'aurais besoin d'aide pour construire mon plan sur le sujet de dissertation suivant : L'art est-il discriminant ?

Je me suis aidé en faisant déjà quelques reformulations :

-L'art est-il universel ?
-L'art offre-il des messages discriminants ?
-Peut-on juger une oeuvre artistique ?
-Qui a le droit de faire de l'art ?

C'est peut-être un peu maladroit. J'ai aussi tenter à l'aide de ceci de faire une réponse brève au sujet :

-Non parce que l'art est universel
-Mais tout le monde ne perçoit pas une oeuvre de la même façon
-oui parce que l'art est-lui même hiérarchisé
-oui parce qu'on jugent des artistes et des oeuvres
-L'art est discriminant pour que nous puissions voir ce qui nous apporte plus à nous (développement intellectuel), mais les jugement sont-ils fiables ? (Critiques d'art ?)

Donc voilà, j'ai vraiment besoin d'aide pour construire un plan, je n'arrive plus à avancer.

J'espère que quelqu'un me viendra en aide, merci d'avance ! Smile

Voir le profil de l'utilisateur

Prof


Admin
Bonjour,

Vous avez déjà ciblé quelques points. Sur le principe, l'art est à destination de tous. Pas besoin d'avoir un doctorat de littérature pour apprécier Baudelaire ou Hugo. Pas besoin d'avoir fait du solfège pour apprécier Mozart ou Verdi…
Cependant, on ne va pas à l'opéra par hasard. On ne va pas au musée par Hasard. En fonction de notre éducation, de notre milieu social… on va avoir des pratiques culturelles différentes.

On peut distinguer d'un coté l'œuvre, qui a un effet qui va au delà d'un milieu particulier (Mozart s'adressait plutôt à la noblesse autrichienne, mais une personne sans ressources peut prendre plaisir à écouter un concerto) et, de l'autre, la pratique culturelle (le type d'art qu'on a l'habitude de rencontrer, le type de goût qu'on a forgé) qui, elle, est discriminante.

Y voyez vous plus clair ?

Voir le profil de l'utilisateur http://forumphilo.forumactif.com
Bonsoir,

Merci énormément pour votre réponse qui m'aide à avancer. J'arrive désormais mieux à trouver un réponse au sujet, qui est si je ne me trompe en quelque sorte que l'art serait discriminant du point de vue de l'intelligence mais pas du point de vue de l'intuition, de la perception. Je pense donc que cette dernière remarque fera l'objet de ma troisième partie.

Néanmoins pour les deux premières, j'avais commencé à réfléchir, voici une "ébauche de plan" :

I. L'art comme transformation de la nature et propre de l'homme
1. L'art est le signe de l'homme
2. L'art surpasse la nature
3. L'homme crée l'art (différent point de vue)

II. L'art comme créativité qui s'étend dans la volonté de puissance
1. Il existe un art supérieur et un art inférieur
2. L'art exprime la totalité de la vie et s'ouvre au monde entier
3. ?

III.L'art et discriminant du point de vue de l'intelligence mais pas du point de vue de l'intuition

1. Egalités culturelles et "génie"
2. La perception de l'art (Est-ce que je peux dire que l'art est un langage ?)

Qu'en pensez-vous ?

Voir le profil de l'utilisateur

Prof


Admin
Bonjour,

En fait vous réutilisez un peu trop ce que vous savez (et ce que vous avez vu en cours) sur l'art en général, ce qui vous fait courir le risque du hors sujet. Vos deux premières parties répondent-elles vraiment au sujet "l'art est-il discriminant ?" ?.
Si vraiment vous souhaitez traiter le sujet en trois parties, alors voyez :

1) d'abord en quoi l'art est discriminant. Vous pouvez montrer que tout le monde ne va pas au musée. Et parmi ceux qui vont dans des musées, tous ne vont pas dans des musées d'art contemporain.
Idem pour la musique. Mes grand parents aimaient l'opérette, je doute que ce soit votre cas. Il y a des différences générationnelles qui expliquent les goûts des uns et des autres. Il y a des différences économiques également. Il y a plus de chances que vous aimiez la musique classique si vos parents sont enseignants, cadres supérieurs, avocats ou médecins, que s'ils sont ouvriers en usine, employés... Même si l'art semble ouvert à tous, les goûts de chacun sont fixés par des déterminants sociaux. On pourrait écrire : "dis moi tes goûts, je te dirai d'où tu viens".

2) Ensuite vous pouvez montrer que malgré tout, l'art parvient à transcender ces clivages. Malgré tout, les musées brassent des populations de niveau de vie différent, de pays différents, de cultures différentes. Et de nombreux ouvriers aiment Tchaïkovski pendant que des architectes peuvent aimer les cultures urbaines, rap, hip-hop... Et si n'avons plus rien à voir avec les nobles du 17e auquel s'adressait Racine, nous pouvons, aujourd'hui encore, être touchés et transportés par Phèdre.

3) enfin vous essayerez de comprendre pourquoi, alors que l'art n'échappe pas aux déterminants sociaux, il parvient parfois à les dépasser. Peut-être qu'il faut distinguer la réception de l'art en général (la manière dont il est ressenti par tout un chacun) et l'oeuvre. Alors que le rapport à l'art est différent entre les groupes sociaux, le rapport à une oeuvre d'art est toujours un rapport individuel entre une oeuvre et un spectateur. Bien sûr, il peut y avoir des obstacles, des incompréhensions, des préjugés, qui parfois perturbent la rencontre avec une oeuvre. Mais elle est toujours possible. De même que deux personnes peuvent s'aimer alors qu'elles n'ont rien en commun et viennent de groupes sociaux ou ethniques différents, on peut dire qu'un spectateur peut aimer une oeuvre qui pourtant ne correspond pas aux habitudes culturelles de son groupe social.

Bien sûr, ce n'est qu'une proposition à creuser. L'intérêt d'une telle approche c'est que de bout en bout vous répondez au sujet. En outre, votre propos évolue, votre devoir "avance" si j'ose dire.

Voir le profil de l'utilisateur http://forumphilo.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum