forumphilo

Forum dédié à la philosophie et à l'aide aux devoirs (dissertations et commentaires de textes).


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[AIDE] L'amour et l'amant Sartre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 [AIDE] L'amour et l'amant Sartre. le Mar 19 Nov - 16:25

Bonjour,

J'ai un commentaire à faire sur Sartre sur ce texte là :

Sartre a écrit:" Il arrive qu'un asservissement total de l'être aimé tue l'amour de l'amant. Le but est dépassé : l'amant se retrouve seul si l'aimé s'est transformé en automate. Ainsi l'amant ne désire-t-il pas posséder l'aimé comme on possède une chose , il réclame un type spécial d'appropriation. Il veut posséder une liberté comme liberté. Mais d'autres part, il ne saurait se satisfaire de cette forme éminente de la liberté qu'est l'engagement libre et volontaire. Qui se contenterait d'un amour qui se donnerait comme pure fidélité à la foi jurée ?Qui accepterez de s'entendre dire :" Je vous aime parce que je me suis librement engagé à vous aimer et que je ne veux pas me dédire , je vous aime par fidélité à moi même" ? Ainsi l'amant demande le serment et s'irrite du serment. Il veut être aimé par une liberté et réclame que cette liberté comme liberté ne soit plus libre. Il veut à la fois que la liberté de l'Autre se détermine elle même à devenir amour - et cela, non point seulement au commencement de l'aventure mais à chaque instant - et, à la fois, que cette liberté soit captivée "par elle même " ( en italique ) qu'elle se retourne sur elle même, comme dans la folie, comme dans le rêve sans vouloir sa captivité. Et cette captivité doit être démission libre et enchaînée à la fois entre nos mains. Ce n'est pas le déterminisme passionnel que nous désirons chez autrui, dans l'amour, ni une liberté hors d'atteinte, mais c'est une liberté qui joue le déterminisme passionnel et qui se prend à son jeu. "
Je ne sais vraiment pas quoi faire pour l'introduction, j'ai rédiger celle ci mais j'aimerais savoir si elle est bien :

Sartre s'interroge ici sur les rapports à autrui dans une relation amoureuse, il y a en effet de la tension au sein du désir : nous désirons que l'autre nous appartienne pleinement mais nous ne voulons pas que l'autre nous appartienne comme un objet, comme un automate car nous devons être aimé non pas par un objet mais par un être humain capable d’éprouver des sentiments comme nous. Nous souhaitons donc nous approprier une liberté mais si nous nous l'approprions cette liberté n'est plus, dans l'amour nous souhaitons donc aimer une liberté avant tout mais si nous voulons qu'elle nous appartienne et qu'elle ne sois plus libre dans ce cas il ne s'agit plus de liberté. Sartre énonce sa pensée sur l'amour : celui qui aime être désiré veut que celui qui l'aime s'abandonne totalement à lui. Sartre s'interroge donc sur la nature de cette possession, il se demande ce qu'attend l'être qui désire être aimé par l'amant de celui dont il est aimé.

Je ne sais vraiment pas si c'est cela, je n'arrive également pas à mes mettre en places mes différentes parties dans l'introduction No 

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum