forumphilo

Forum dédié à la philosophie et à l'aide aux devoirs (dissertations et commentaires de textes).


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Extrait d'un texte de Hobbes (Elements...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bonjour,

Que signifie ce texte ?

"Les controverses qui surviennent au sujet du droit du peuple proviennent de l'équivoque du mot. Car le mot "peuple" a une double signification.
En un sens, il signifie uniquement un nombre d'hommes distingués par le lieu de leur habitation : ainsi, le peuple d'Angleterre ou le peuple de France. Le mot ne désigne alors rien d'autre que la multitude des personnes particulières qui habitent ces régions, sans considération des contrats ou des conventions en vertu desquels n'importe laquelle de ces personnes n'est obligée vis-à-vis des autres.
En un autre sens, le mot signifie une personne civile, c'est-à-dire soit un homme unique, soit un conseil unique, dans la volonté duquel est incluse et impliquée la volonté de chaque homme en particulier. [...]
De là vient que ceux qui ne distinguent pas ces deux significations attribuent d'ordinaire à une multitude dissoute ces droits qui appartiennent uniquement au peuple virtuellement contenu dans la république ou la souveraineté. [...] C'est en ce sens qu'ils disent que le peuple se rebelle ou que le peuple revendique, alors que ce n'est rien de plus qu'une multitude dissoute.
Et bien que n'importe qui puisse être dit revendiquer quelque chose ou y avoir droit, cependant l'amas ou la multitude ne peut être dit revendiquer ou avoir droit à quoi que ce soit. En effet, là où chacun possède un droit distinct, il n'y a rien à quoi la multitude puisse avoir droit."
Hobbes

Voir le profil de l'utilisateur

Prof


Admin
Bienvenu sur forumphilo, site d'aide aux devoirs en philosophie.

La thèse que soutien ici Hobbes est que la polysémie du mot "peuple"
génère des polémiques philosophiques. Le terme "peuple" signifie parfois
une multitude d'individus, et parfois une personne civile avec une
volonté commune. En ne prenant pas garde à cette polysémie, certains
auteurs attribuent des droits au peuple au sens de multitude. Or seul le
peuple compris comme une personne civile avec une volonté commune peut
avoir des droits.

Le contexte est ici les controverses liées aux théories du contrat.
Selon Hobbes, seul un contrat social entre les hommes peut conduite à
faire d'eux un peuple doué de droits et fonder ainsi la société.

Est-ce que cela vous éclaire ? Quelles sont vos difficultés sur ce texte ?

Voir le profil de l'utilisateur http://forumphilo.forumactif.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum