forumphilo

Forum dédié à la philosophie et à l'aide aux devoirs (dissertations et commentaires de textes).


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

dissertation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 dissertation le Lun 25 Oct - 10:41

voila pour la rentré j'ai une dissertation à faire, le sujet est le suivant : "être sage, est-ce renoncer à soi ?" j'ai alors commencer à y réfléchir sans succès , merci de m'aider à avancer , je suis vraiment bloqué !!

voila les idée de mon intro : comme le disent ces 2 expression "si seulement le fou s'obstinait dans sa folie, il deviendrait sage" james agee et "le sage est sage non par moins de folie mais par plus de sagesse" emile-auguste chartier.
la folie est caractère de ce qui échappe au controle de la raison, du bon sens, la folie traverse donc les barrières de la renonciation à soi.Cependant le fait de se mettre en contradiction avec soi, soit de renoncer à soi , permet-il aussi d'etre ou de devenir sage?

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: dissertation le Ven 19 Nov - 17:48

Prof


Admin
Bonjour,

Vous essayez d'avancer dans le sujet en le compliquant par des citations extérieures alors que ce qui vous est demandé est de saisir le sujet par une réflexion intérieure.
Demandez-vous plutôt pourquoi on vous demande de répondre à cette question. Qu'est ce que cela sous-entend de dire "être sage est-ce renoncer à soi" ? Est-ce que cela signifie qu'être soi est totalement incompatible avec le fait d'être sage ? Qu'être soi suppose d'être le contraire de sage ? Fou ?
Est-ce que le sujet ne sous-entend pas qu'on fond de l'homme il y a une folie originaire qui doit être combattue par qui veut atteindre la sagesse ?

Vous voyez, face au sujet il faut essayer d'en comprendre la logique, les présupposés qui le sous-tendent.
Cela vous permettra d'établir votre problématique c'est à dire la question sous-tendue par le sujet ou le paradoxe sur lequel il se fonde.

Ensuite seulement vous pourrez envisager un plan.

Vous pourrez lire avec profit ce texte de Nietzsche :

"Au nombre des choses qui peuvent porter un penseur au désespoir se trouve d'avoir reconnu que l'illogique est nécessaire à l'homme, et qu'il en naît beaucoup de bien. L'illogique tient si solidement au fond des passions, du langage, de l'art, de la religion, et généralement de tout ce qui confère quelque valeur à la vie, que l'on ne saurait l'en arracher sans par-là même gâcher ces belles choses irréparablement. Ce sont les hommes par trop naïfs qui peuvent seuls croire à la possibilité de transformer la nature humaine en nature purement logique ; mais s'il devait y avoir des degrés pour approcher ce but, que ne faudrait-il pas laisser perdre chemin faisant ! Même l'être le plus raisonnable a de temps en temps besoin de retrouver la nature, c'est-à-dire le fond illogique de sa relation avec toutes choses."

Nietzsche, Humain, trop humain, paragraphe 31

Voir le profil de l'utilisateur http://forumphilo.forumactif.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum