forumphilo

Forum dédié à la philosophie et à l'aide aux devoirs (dissertations et commentaires de textes).


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Quelle est la différence entre l'OBJET TECHNIQUE et l'OUTIL ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bonjour ! Je suis en Terminale Littéraire, et j'aurais besoin d'un éclairage sur une notion concernant le TRAVAIL ET LA TECHNIQUE.

Ma question peut sembler bête, mais hélas ma prof de philosophie n'est pas très rigoureuse dans les définitions des termes, et s'emballe vite dès qu'il s'agit de remettre en question celles qu'elle nous donne... scratch

D'habitude je me débrouille seule, mais aujourd'hui, je bloque sur la distinction entre ces deux termes, je m'en remets à vous :

L'objet technique et l'outil.

Si ça se trouve, ils désignent exactement la même chose, mais disons que ma prof m'a embrouillée en s'emballant.

Manifestement, d'après ce que j'ai cru comprendre, l'objet technique est un objet issu d'une technique (d'un savoir-faire), donc le produit d'une fabrication humaine, et qui a été réalisé parce qu'il représente une fonction utilitaire au sein de la vie de l'homme, ou au service de sa connaissance, comme le soutient Bacon.

Est-ce qu'alors cet objet technique devient/est l'outil, et que les deux notions se fondent ensemble ?

Ou bien est-ce que l'outil (c'est sans doute là où je n'ai pas compris) est la médiation entre l'homme et la transformation qu'il fait du monde ? C'est à dire que l'outil en soi ferait "partie" de la technique (qui est une connaissance, donc "non tangible"), et serait le médiateur dans le monde sensible entre la technique et l'objet technique (c'est à dire le fruit de la technique, donc rendu possible par l'outil).

Schématiquement, ça donnerait :

TECHNIQUE* => <outil**> => OBJET TECHNIQUE***

*"non tangible"
** médiateur
*** produit de la technique dans le monde sensible


Je ne sais pas si je m'exprime clairement... silent

(Si vous avez compris, alors continuons : ^^)
Ainsi, soit j'ai fait une confusion de termes, soit il y a quelque chose qui m'échappe puisque sous un certain point de vue l'objet technique est l'outil, et sous un autre, l'outil est au service de l'objet technique.

J'ai besoin d'aide, d'autant plus que j'aurai bientôt une dissertation à rendre sur ce sujet, et que ma prof risque de prendre ça comme une "provocation" si je mélange encore ces termes...scratch

Merci d'avance ! jocolor
(Et merci Prof, car vous avez l'air d'une grande disponibilité vis-à-vis des demandes ! Very Happy)

Voir le profil de l'utilisateur
Personne ? silent

Voir le profil de l'utilisateur

Prof


Admin
Bonjour,
Il y a, en philosophie, des distinctions conceptuelles classiques. La forme/la matière ; l'être/ le devenir...
Par contre, la distinction outil/objet technique n'est pas classique. Ce qui ne signifie pas qu'on ne peut pas les distinguer, mais dans ce cas on le fait sous un angle précis, dans un contexte précis. Aussi je ne peux pas être certain de que vous a dit votre professeur à ce sujet. Le mieux serait sans doute que vous fassiez une fiche d'après ce que vous avez compris et que vous la donniez à votre professeur pour qu'il regarde et vous dise ce qu'il en pense.
Ceci dit, je vais quand même vous donner quelques pistes qui vont dans le sens de ce que vous avez vu en cours. J'ai le sentiment que votre professeur vous a parlé de Simondon,

Vous avez raison de souligner la proximité voire l'équivalence des notions d'outil et d'objet technique. Un marteau, un ordinateur, une machine... sont des outils. Ils sont aussi des objets techniques.
Pourtant on peut faire une différence entre ces deux termes.
Parler de la technique comme un ensemble d'outils, d'instruments qui permettent à l'homme de transformer son milieu, c'est envisager la technique de manière limitée. L'outil est un objet utile qui permet à l'homme d'accomplir un travail. Il est un intermédiaire entre l'homme et la nature.
Mais on peut refuser cette définition de la technique et considérer qu'il y a plus en elle que ce simple rôle. On parlera plutôt d'objet technique plutôt que d'outil ou d'instrument. Pourquoi ? Parce que l'objet technique n'est pas un simple instrument mais une médiation entre l'homme et la nature en ce sens que la technique modifie le milieu de l'homme. Il n'est pas un intermédiaire entre un homme et une nature, mais il transforme l'homme et la nature. Pensez à un ordinateur. Il n'est pas un simple outil, il transforme le milieu humain et crée un nouveau rapport entre l'homme et la nature.

J'espère que ce que je vous dis vous permet de mieux saisir votre cours. Sinon, n'hésitez pas à poser d'autres questions.

Voir le profil de l'utilisateur http://forumphilo.forumactif.com
Merci pour votre réponse ! Very Happy

Donc d'après vous en réalité les notions d'outil et d'objet technique sont une seule et même chose (d'un point de vue général). Disons que les notions se recoupent, et que j'étais à côté de la plaque en pensant que l'outil était au service de l'objet technique.

J'avais eu tendance à séparer complètement les deux idées, pour moi l'outil était d'abord au service de l'objet technique, qui était un produit de la technique, mais je crois que je comprends mieux :

J'ai dû faire une confusion en partant du film "2001 - l'Odyssée de l'Espace" : au début, le singe utilise un os comme outil dont il se servira ensuite, sans doute en perfectionnant la technique, pour créer et transformer la nature, et donc c'était à mon sens pour créer l'objet technique.
Or d'après ce que je comprends là, l'objet technique n'est ni plus ni moins qu'un outil lui-même : un objet créé pour avoir une fonction utilitaire au sein de la vie de l'homme. L'ordinateur, pour reprendre votre exemple. Donc ici on ne tient pas vraiment compte de l'ensemble des objets et moyens qui ont servi pour fabriquer ledit ordinateur (ensemble de moyens que j'appelais à tort outil) mais ils sont inclus directement dans la Technique. C'est ça ?

En fait je crois que je prends le mot "outil" au sens trop large pour ce que mon professeur veut cibler :
Par exemple, pourquoi en mathématiques, les chiffres ne seraient pas un outil (le moyen, le matériau...) au service de la retranscription du langage mathématique ? J'avais du mal à voir en quoi les chiffres (les signes) n'ont pas une fonction utilitaire pour le mathématicien pour mettre en forme ses équations.
Un autre exemple : le danseur. Pourquoi son corps n'est-il pas son "outil" ? (Bien sûr si l'on parle d'art le corps ne se réduirait pas à cette seule fonction mais il en ferait partie). La technique, la maitrise, il la porte en lui comme connaissance, et son corps va être le "vecteur de transmission" de son art dans le monde sensible. Je ne voyais pas en quoi la partie "purement matérielle" du danseur, la chair qui lui permet de créer mouvement et harmonie par la manière dont il la dispose et la meut, ne pouvait être considérée comme "outil", j'entendais alors "médiateur", "vecteur", au service d'une création dans le monde.

En fait la confusion résidait dans l'utilisation du mot "outil" : apparemment en philo, cette notion là est liée directement à l'objet technique et désigne une idée particulière qui implique une confection, une technique de production. L'outil est médiateur entre l'homme et la nature, mais pas entre l'homme et ce que j'appelais à tort objet technique, que je croyais être le résultat de la transformation de la nature alors qu'il en est le moyen.

Je ne sais pas si je m'exprime suffisamment clairement, toujours-est-il que je commence à comprendre...Rolling Eyes

Pour faire simple, outil = objet technique, sur un plan assez large, mais on peut considérer que l'objet technique désigne un peu plus que l'outil considéré en tant que simple instrument, de par la transformation qu'il implique (et là je me réfère à la fin de ce que vous avez dit).

Voir le profil de l'utilisateur

Prof


Admin
Bonjour,

Vous dites : "apparemment en philo, cette notion là est liée directement à l'objet technique et désigne une idée particulière qui implique une confection, une technique de production". Je ne dirais pas celà.
En philosophie ce terme désigne la même chose que dans le sens courant, celui du dictionnaire. Mais à partir de cette définition, le philosophe va essayer de travailler le terme pour en faire un concept.
Autrement dit, on peut tout à fait avoir une conception de l'outil très réduite ou alors très élargie. Je ne vous ai présenté qu'une approche possible, fondée sur les travaux de Simondon.
Disons que dans un ordinateur, il y a de quoi penser la technique et l'outil. Car l'ordinateur est un outil. Mais il est également crée par des outils. Du tournevis au marteau en passant par l'appareil à souder.
La technique se caractérie par un certain nombre de produits que sont les outils et les produit du travail. Mais on peut concevoir la technique comme plus large et définir l'objet technique de manière plus élargie que celui d'un objet utile (l'outil). La technique, disait Simondon, doit être comprise en tant que médiateur et non en temps d'instrument.

Si vous voulez creuser le sujet, il y a Du mode d'existence des objets tehniques de Simondon.
Bonne lecture.

Voir le profil de l'utilisateur http://forumphilo.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum