forumphilo

Forum dédié à la philosophie et à l'aide aux devoirs (dissertations et commentaires de textes).


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Peut-on tirer des leçons de l'histoire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Peut-on tirer des leçons de l'histoire ?

Voir le profil de l'utilisateur

Prof


Admin
Bonjour,

Ce sujet est plutôt classique. Ce qu’il faut voir c’est le problème sous-jacent à la question posée. Qu’est-ce qui ferait que l’histoire peut nous apporter une connaissance sur le monde d’aujourd’hui ? Sans doute le fait que le monde ne change pas et que, de ce fait, les mêmes choses peuvent de reproduire. Donc soit le monde reste le même et dans ce cas on peut tirer des leçons de l’histoire, soit le monde évolué (par le hasard ? Ou vers une fin ? ) et dans ce cas les situations ne se reproduisent pas : les leçons du passé sont donc des illusions ?


Voici deux textes que vous pouvez méditer :

Le premier est de Machiavel :
"En réfléchissant sur la marche des choses humaines j'estime que le monde demeure dans le même état où il a été de tout temps; qu'il y a toujours la même somme de bien, la même somme de mal ; mais que ce mal et ce bien ne font que parcourir les divers lieux, les diverses contrées. D'après ce que nous connaissons des anciens empires, on les a tous vus déchoir les uns après les autres à mesure que s'altéraient leurs mœurs. Mais le monde était toujours le même".


Le second de Hegel :
"On dit aux gouvernants, aux hommes d'État, aux peuples de s'instruire principalement par l'expérience de l'histoire. Mais ce qu'enseignent l'expérience et l'histoire c'est que peuples et gouvernements n'ont jamais rien appris de l'histoire, et n'ont jamais agi suivant des maximes qu'on aurait pu en retirer. Chaque époque se trouve dans des conditions si particulières, constitue une situation si individuelle que dans cette situation on doit et l'on ne peut décider que par elle. Dans ce tumulte des événements du monde, une maxime générale ne sert pas plus que le souvenir de situations analogues, car une chose comme un pâle souvenir, est sans force en face de la vie et de la liberté du présent".

Voir le profil de l'utilisateur http://forumphilo.forumactif.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum