forumphilo

Forum dédié à la philosophie et à l'aide aux devoirs (dissertations et commentaires de textes).


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Dépend-t-il de nous d'être heureux ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Voilà un autre sujet que j'essaye de traiter. Il n'est pas abouti ni dans la forme ni dans le fond mais pouvez-vous, comme dans mon premier post, être critique en bien comme en mal ? Merci.

Dépend-t-il de nous d'être heureux ?

***
Oui, tout dépend de nous donc le fait d'être heureux aussi.

Notre esprit est conscient de toutes les choses du monde, de mon propre corps, et de ce qu'il se passe à l’intérieur. Il se représente, c'est-à-dire se présente toutes ces choses à deux niveau : le monde et l'esprit. Selon Sartre, le sujet n'a pas d'inconscience mais seulement de la mauvaise fois lorsqu'il s'agit de pensées immorales. Ainsi, on est maître de son destin, on est libre face à chaque contingence. Etant responsable de tout, on est le seul responsable de son bonheur. Par exemple, si on vit malheureux dans la misère, il ne tient qu'à nous de sortir de ce cadre de vie et de devenir heureux. Ainsi, le bonheur dépend de nous.

Pour être heureux, il faut selon Aristote remplir trois critères : Avoir une vie vertueuse théoriquement, c'est-à-dire moralement saine mais aussi au niveau pratique avec l'application de ces vertues comme le courage, la tempérance, la générosité et l’honnêteté. Il faut pour être heureux, avoir construit une amitié parfaite entre deux individus qui s'améliorent moralement ensemble sans attendre quoi que ce soit de l'autre ; Cette relation doit être désintéressée. Enfin, il faut contempler chaque jour. Ie observé dans but quelque chose qui nous dépasse et qui est intemporel. A ces conditions, l'individu est heureux. Or il ne dépend que de nous de réaliser cela. Il semble donc que le bonheur dépend de nous.

***

Deuxième moment : Non rien ne dépend de nous donc le bonheur non plus.

Selon la thèse de Freud qui se distingue de celle de Sartre, il existe de l'inconscience dans l'esprit humain : des désirs, qui ne sont pas conformes à notre morale sont refoulés. Cela se traduit par une résistance psychologique à l'abord du thème concerné ou même par des crises d'hystérie.
Ces désirs reviennent à la conscience sous formes de pensée déguisée. Celles-ci influencent nos actions sous formes d'actes manqués (dont la finalité nous échappe). Dans Introduction à la psychanalyse, Freud présente une femme hystérique amoureuse cachée de son beau-frère. Elle ne pourra même contre tous les efforts du monde, à être heureuse. Ainsi, notre condition ne dépend pas uniquement de nous car une partie de notre esprit est l'inconscience. On n'est donc pas libre d'agir ; rien ne dépend de nous donc le bonheur non plus.

De nombreuses personnes crient au Destin. Pour elles, il s'agit du parcourt de chaque existence humaine qui à été décidée par un être supérieur ou divin. Pour les personnes qui croient à la prédestination, le destin est à l'Homme ce qu'est le script à l'acteur. Une personne devant être malheureuse restera malheureuse. Si le destin dit qu'elle devra être heureuse, elle le sera. Ainsi, dans ce cas, il ne dépend en aucun cas de nous d'être heureux.

***

Troisième moment : Les choses ne dépendent pas de nous mais il dépend de nous d'être heureux.

Même en acceptant l'idée de prédestination à travers le destin, le bonheur peut dépendre de nous. C'est ce que pense Epictète, un philosophe stoïcien. Pour lui, il existe un destin dont il est impossible d'échapper : Rien ne dépend de nous, ni les choses du monde, ni notre corps, ni même nos paroles. Seul l'esprit dépend de nous. Dans le Manuel, il est dit que l'on est donc libre de porter un jugement de valeur, une opinion sur chaque chose qui existe. Pour être heureux, selon Epictète, il faut savoir désirer toute chose. Cela permet d'atteindre un état de sérénité absolue dite d'ataraxie. Ainsi, il faut savoir désirer même la mort d'un être cher : d'une femme ou de son enfant. Le bonheur est à ce prix. Ainsi, il ne dépend que de nous d'être heureux.

***

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum