forumphilo

Forum dédié à la philosophie et à l'aide aux devoirs (dissertations et commentaires de textes).


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Doit on considérer la liberté de l'individu comme inaliénable ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bonjour (ou Bonsoir)

je fais appel à votre aide afin de m'indiquer si ma démarche est correcte pour ma première dissertation de philo (je suis en Term L)

Le sujet est : Doit on considérer la liberté de l'individu comme inaliénable?

j'ai trouvé comme problématique : En quoi notre liberté est inaccessible pour les autres ?

Je ne suis pas très sûr de mon plan :

I - Quelle est la nature de la liberté
II - Quelles relations entretenons nous avec les autres quand il s'agit de notre liberté ?
III - Pouvons nous nous détacher de notre liberté ?

Voilà, j'aimerais avoir vos lumières, ça fait plusieurs jours que je me casse la tête sur ce sujet, et c'est toujours le brouillard complet.

merci d'avance

Voir le profil de l'utilisateur

Prof


Admin
Bonjour,

Prenez garde à la formulation du sujet : « doit-on » fait référence à la notion de devoir. Qui doit ? Et dans quel cadre ?
S’agit-il du devoir de considérer que politiquement les hommes doivent être libres ? Dans ce cas, le sujet a un sens politique et il s’adresse aux responsables politiques ou aux citoyens dont le devoir serait alors de protéger la liberté de l’individu.
S’agit-il du devoir moral de considérer que les hommes sont libres en tant qu’hommes (et donc indépendamment de la sphère politique ?).
De même, vous devez définir le terme de liberté. On parle parfois de liberté comme du pouvoir d’agir comme on l’entend sous certaines limites (liberté d’autrui, respect des lois). On définit parfois plutôt la liberté comme pouvoir de participer aux décisions politique (ex : le droit de vote…).
Vous le voyez, l’étude du sujet est un préalable à votre devoir.

Par ailleurs, vous faites fausse route pour votre problématique. Vous transformez le sujet en un autre qui n’a rien à voir. On vous demande si l’on doit considérer la liberté individuelle comme inaliénable et vous voulez répondre à la question de l’accessibilité de la liberté aux autres ? Quel rapport ?
Ne vous inquiétez pas, construire une problématique n’est pas évident lorsqu’on débute en philosophie. Il y a deux grandes méthodes : partir d’un paradoxe, une alternative conflictuelle (méthode 1) ou bien retrouver une question première, qui sous-tend la question posée par le sujet (c'est la méthode 2 : on parle alors de la question de la question).
Je préfère la méthode 1 mais peut-être que vous n’avez étudié que la seconde méthode. Utilisons là. Votre sujet est "Doit-on considérer la liberté de l'individu comme inaliénable?" Comment retrouver la question fondamentale derrière le sujet ? Réfléchissons. Imaginez qu’on vous propose un choix : vivre en sécurité dans un pays gouverné par un monarque au pouvoir absolu, sans droit de vote, droit de grève… mais avec de bonnes conditions de vie (bon salaire, sécurité…) OU BIEN dans un pays où vous avez tous ces droits, où vous jouissez de la liberté mais dans lequel il y a de la violence, de la précarité… Quel monde choisirez-vous ? Imaginez que vous ayez des enfants, des proches à protéger : feriez-vous le même choix ? Considérer que la liberté est inaliénable c’est considérer qu’elle doit être préféré à tout, y compris au bonheur.
Une problématique sous forme de question pourrait être alors : la liberté est-elle une valeur absolue, si supérieure à toutes les autres, qu’elle doit être préférée à tout autre (bonheur, sécurité…) ?
A partir de là, votre plan peut se construire, en fonctions des réponses apportées à ce problème.

Si vous voulez des précisions, n’hésitez pas à demander.

Voir le profil de l'utilisateur http://forumphilo.forumactif.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum