forumphilo

Forum dédié à la philosophie et à l'aide aux devoirs (dissertations et commentaires de textes).


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Bergson, L'énergie Spirituelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Bergson, L'énergie Spirituelle le Mer 26 Sep - 16:08

Bonjour, j'aurais besoin de votre aide. Je suis en terminale S, et j'avoue que j'ai beaucoup de difficulté en philosophie.

Mon texte est :
Il me paraît donc vraisemblable que la conscience, originellement immanente à tout ce qui vit, s'endort là où il n'y a plus de mouvement spontané, et s'exalte quand la vie s'appuie vers l'activité libre. Chacun de nous a d'ailleurs pu vérifier cette loi sur lui-même. Qu'arrive-t-il quand une de nos actions cesse d'être spontanée pour devenir automatique ? La conscience s'en retire. Dans l'apprentissage d'un exercice, par exemple, commençons à être conscient de chacun de ces mouvements que nous exécutons, parce qu'il vient de nous, parce qu'il résulté d'un décision et implique un choix ; puis à mesure que ces mouvements s'enchaînent davantage entre eux et se déterminent plus mécaniquement les uns les autres, nous dispensant ainsi de nous décider de choisir, la conscience que nous en avons diminue et disparaît. Quels sont, d'autre part, les moments où notre conscience atteint le plus de vivacité ? Ne sont-ce pas les moments de crise intérieure, où nous hésitons entre deux ou plusieurs partis à prendre, où nous sentons que notre avenir sera ce que nous l'aurons fait ? Les variations d'intensité de notre conscience semblent donc bien correspondre à la somme plus ou moins considérable de choix ou, si vous le voulez de création, que nous distribuons sur notre conduite.

Les questions auxquelles je doit répondre sont les suivantes ?
- Objet/Thème ; de quoi on parle ?
- Thèse : Quelle idée / conclusion est proposé par l'auteur ?
- Problématique : question(s) posée(s) par le texte ?
- Structure de l'argumentation ; Plan ?

Voila, est ce que vous pourriez m'aider .
Merci d'avance.

Milaah !

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Bergson, L'énergie Spirituelle le Mer 26 Sep - 16:56

Bonjour !

Où est ce que tu bloques ?

La réponse à la première question me parait assez évidente, il faut que tu trouve par toi-même (indice si tu n'as pas trouvé : le mot revient 6 fois dans le texte).

A mon avis la réponse à la deuxième question découle assez directement de la première.

En gros dis nous où tu bloques précisément, ce sera plus simple de t'aider comme ça Wink

EDIT : Hésites pas à garder un dictionnaire (ou google) près de toi. En l'occurrence, à part l'immanence, je ne vois pas de concept très difficile.

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Bergson, L'énergie Spirituelle le Mer 26 Sep - 18:04

Je bloque à la 2ème question et à la dernière question.
Et je pense que quand on a assister qu'à 8heures de cours seulement et quand on a jamais fait ce genre d'exercice, il est quand même compliqué enfin pas évident. Neutral

Merci !


Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Bergson, L'énergie Spirituelle le Mer 26 Sep - 18:57

Alors reprenons tout cela doucement. L'objet/thème est bien évidemment la conscience, il n'est question que de ça dans le texte.

Pour répondre à la deuxième question, il me semble que l'idée proposée par l'auteur est toute entière contenue dans la première phrase : "Il me paraît donc vraisemblable que la conscience, originellement immanente à tout ce qui vit, s'endort là où il n'y a plus de mouvement spontané, et s'exalte quand la vie s'appuie vers l'activité libre."

Regardons la première partie de la phrase (j'ai volontairement raccourci) :

"Il me paraît que la conscience s'endort là où il n'y a plus de mouvement spontané"

Il faut comprendre par mouvement spontané quelque chose comme un événement qui sort du quotidien. La thèse de Bergson c'est que lorsque quelque chose devient répétitif, automatique, la conscience s'en détache. La marche est un bon exemple. Quand tu apprend à marcher tu fais attention à chacun de tes pas, tu es concentré sur l'apprentissage, tu as conscience de poser tes pieds l'un après l'autre. Une fois cet apprentissage automatisé, tu n'as plus besoin de fixer ta conscience sur ta marche et tu peux discuter ou téléphoner en marchant sans problème. Ce qui va attirer ta conscience ce seront les choses nouvelles, qui sortent de l'ordinaire ("et s'exalte quand la vie s'appuie vers l'activité libre.").

C'est une leçon de philosophie classique par laquelle les profs aiment bien débuter l'année. C'est pour faire prendre conscience aux élèves qu'il faut essayer de garder une capacité d'étonnement, afin de pouvoir questionner et examiner le monde.

Pour la dernière question il faut que tu fasses ressortir la structure de l'argumentation de Bergson.

- On vient de montrer qu'il commençait par exposer sa thèse (première phrase).
- Ensuite il donne un argument pour montrer comment la conscience se retire, celui de l'apprentissage qui demande beaucoup d'attention au début puis qui devient automatique (comme la marche par exemple).
- Il donne un argument pour montrer que la conscience s'éveille quand un choix apparaît.
- Conclusion : le fait qu'il y ait plus ou moins de conscience dans une action découle du fait qu'elle comporte plus ou moins de choix (ou création, au sens d'une volonté personnelle).

En espérant que ce soit un peu plus clair.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum